EMPLOI: Existe t-il une discrimination dans les agences d'interim ?

Emploi, Agence, Charleroi, InterimDe nos jours, les personnes sans emploi doivent sans ménagement utiliser tous les moyens mis à leur disposition pour décrocher le fâmeux sésame qui ouvre les portes du milieu du travail. Les organismes tels que le Forem ou l'Onem demandent d'ailleurs à ceux-ci de se justifier sur l'état d'avancement et les modalités des recherches dans le cadre du dossier des demandeurs d'emploi, des chômeurs. 

L'une des solutions connues depuis plusieurs années: L'inscription auprès des agences d'interim. Mais cela est-il toujours aussi simple d'y postuler ? De répondre à des annonces relayées par ces agences de mise au travail ? Plusieurs témoignages semblent montrer que non. Nous avons mené l'enquête !

C'est hier mercredi, que nous avons décidé d'enquêter et d'obtenir des informations sur le fonctionnement des agences d'interim et surtout de vérifier les informations reçues concernant de nouveaux comportements et des pratiques dénoncés par des internautes de Charleroi. 

emploi, intérim, agence, charleroiLes agences d'interim (synonyme souvent de travail temporaire, mais pas toujours), constituent un moyen efficace et rapide pour obtenir des contacts vers les entreprises qui ont réellement besoin de personnels aussi bien dans des fonctions pour employés qu'ouvriers. Il était habituel que le candidat demandeur d'emploi se présente en agence accompagné du célèbre Curriculum Vitae et d'une lettre de motivation, tout ceci pour obtenir des propositions de postes pouvant lui convenir en fonction de ses études, de ses compétences, de ses aptitudes personnelles aussi.

Cependant, on peut remarquer que les agences ont différentes difficultés ou de nouvelles pratiques qui interviennent malheureusement aussi à la charge du candidat. Des comportements et des procédés qui peuvent en déstabiliser plus d'un:

De plus en plus de bureau d'interim informent les candidats qu'ils doivent en priorité s'inscrirent sur le site internet de l'agence et ne plus se présenter systématiquement et physiquement. Ils seraient théoriquement (ce qui n'est semblerait-il pas toujours le cas) recontactés afin de venir terminer l'inscription sur rendez-vous. La seconde démarche pour les agences qui acceptent encore les candidats "en direct", est de ne recevoir ceux-ci que deux ou trois jours sur la semaine maximum, avec des horaires très réduits sur la journée, le reste du temps les bureaux ne sont pas accessibles pour ceux qui souhaitent s'y inscrire.

- Est-ce pour limiter le personnel en agence ?

- Canaliser le flux de plus en plus nombreux de candidats ?

- Faire une première sélection naturelle pour celles et ceux qui seraient vraiment motivés par l'inscription ? 

Personne ne semble savoir ou vouloir répondre à ces questions précisément. Quoi qu'il en soit, il serait devenu très difficile d'obtenir (comme c'était le cas avant) les bons conseils et le suivi personnalisé d'une consultante en agence. Comme si le monde de l'interim devenait lui aussi stérile et qu'il était devenu si difficile de pouvoir y avoir accès. Les publicités et les appels aux candidats sont pourtant très nombreux et plus particulièrement sur internet. Les agences sont avant tout des organismes commerciaux et non des Asbl (comme on le sait, les entreprises, les PME paient les services des agences pour trouver de nouveaux collaborateurs pour elles. Lorsque l'agence place un candidat, l'entreprise est tenue de verser à l'agence une commission). Ce qui explique peut être le besoin d'aller à l'essentiel.

Une autre problématique dénoncée: Les difficultés de plus en plus fréquentes pour obtenir des réponses aux candidatures effectuées sur internet et qui seraient proposées par les agences interim elles-mêmes. 

Laurent.B / Charleroi

"Lorsque je visite les sites et que je trouve une annonce qui me correspond, je répond et j'envoi mon C.V également, quand il s'agît d'agence interim, non seulement je ne reçois plus de réponse du tout (ce qui n'était pas le cas avant) mais en plus les personnes de contact des agences sont souvent toujours les mêmes dans les annonces, ce qui fait qu'au bout d'un moment j'ai l'impression de les ennuyer en postulant. Je pense que c'est aussi une question de rentabilité, trouver des clients, placer des candidats, pour les autres qui ne sont pas repris, ils s'en moquent complètement, ils ne rapportent rien à l'agence !". 

Françoise.P / Gilly

"Une employée d'une agence que j'ai contacté par téléphone m'a bien dit avoir reçu mes candidatures pour plusieurs postes mais n'y avoir pas répondu "volontairement". Elle m'a dit que si je correspondait à l'une des offres, elle me le ferait savoir, sinon je ne devait pas m'attendre à une réponse de sa part. Comment dois-je faire alors pour fournir une preuve que je postule bien lors de mon contrôle à l'Onem et justifier le fait surtout que je ne reçois pas de réponse des candidatures ni même d'accusé de réception. Avant si c'était Non, je recevais un courrier ou un email pour m'encourager et me fournir un accusé !".

Ludovic.G / Charleroi

"Ce que je trouve bizarre c'est que lorsque je postule dans une agence par une annonce sur un site, j'ai le sentiment que je suis "fiché" et que si je ne correspond pas au poste, comme c'est souvent les mêmes conseillers, ils ne prennent plus en compte mes autres candidatures, un peu comme quand vous êtes "grillé" après c'est perdu pour vous. Je pense aussi que les employés des agences ont leurs préférences, leurs candidats qu'ils veulent à tout prix caser, les autres c'est vraiment au cas par cas. C'est mon avis".

Christelle (employé d'une agence interim)

"C'est en effet vrai que nous ne contactons plus que les candidats qui correspondent à l'une de nos offres. Nous ne répondons plus systématiquement aux autres, nous avons souvent trop de demandes et des candidats postuent pour plusieurs offres et envoient plusieurs fois leur C.V et la même lettre de motivation. Nous n'avons plus le temps de répondre à chacun. De plus, j'avoue que les agences actuellement se font une concurrence féroce encore plus qu'avant car les entreprises engagent moins et donc les offres dans certains secteurs sont plus rares (sauf pour les fonctions plus techniques ou les domaines plus pointus). Aujourd'hui les entreprises n'hésitent pas à proposer une offre, la même à plusieurs agences concurrente, c'est à la première qui trouve le bon candidat qui décroche le contrat, on est dans cette configuration actuellement. Nous plaçons tout de même vraiment beaucoups de candidats à des postes, même s'il y a aussi une diminution des offres."

NDLR: Il semblerait donc que recourir à l'agence interim reste un bon moyen d'optimaliser sa recherche d'emploi (et satisfaire aussi aux exigences légales pour le Forem et l'Onem), cependant attendre désespérément une réponse si vous ne convenez pas au poste sollicité ...ne servira à rien du tout !

Enfin, le conseil le plus judicieux reste de postuler dans plusieurs agences interim différentes (voir concurrentes) afin d'élargir les horizons et les chances de décrocher un poste dans votre domaine de compétence. Ne pas hésiter à relancer celles-ci par téléphone, par email et même physiquement en vous y présentant de façon régulière afin de montrer votre réelle motivation, votre volonté d'être pris en charge et d'obtenir une chance de prouver vos qualités au sein d'une entreprise. 

Il semblerait bien que "Chercher du travail, c'est déjà du travail !" 

 

SDZ.

 

Vous souhaitez nous faire part de votre avis sur le sujet, d'un commentaire, votre témoignage personnel ? Laissez-nous une note au bas de cet article ou appelez notre répondeur (accessible 24h/24) au 071 960 990

Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.