• CHARLEROI- salon Mysteria: pleins feux sur la voyance! ( Jusqu'au dimanche 31/3)

    medium.JPG

    Madame Lapierre: de la voyance sans ustensile ! 

    L’avenir peut-il se lire dans les astres,  dans des objets, ou dans la pensée ? Réponse au salon « Mysteria  et Bien-Etre»,  qui se tient ce week-end,  à Charleroi Expo.  Sceptiques s’abstenir       

    Entre les diverses branches ésotériques et tous les arts divinatoires,  il y a parfois de quoi perdre  la boule ! Le salon « Mysteria » permettra ( peut-être !) d’y voir plus clair.  « Mon objectif est de proposer toujours un large éventail de disciplines et de techniques.  Il faut que le public puisse goûter un peu à tout » note Axel, médium et organisateur.  « Avec le climat de morosité ambiante, notamment lié à la fermeture de nombreuses entreprises,  les gens ont vraiment besoin de connaître leur avenir ».  Cette année, en plus des différents stands,  des ateliers en numérologie, astrologie, réincarnation, pendule,… sont donnés par des spécialistes.  Mais  il faudra tout de même débourser 50 euros pour une  première séance d’initiation !  Dans des cabines privées,  aromatisées à l’encens, et où règne  un climat quelque peu mystérieux avec des rideaux étoilés, des anges, des statuettes de Bouddha,…  plusieurs voyants se tiennent à la disposition du public pour des consultations. Certains d’entre eux ont même fait le déplacement depuis la  France, comme Madame Lapierre de Paris : «  Je pratique la voyance pure, sans aucun support. C’est un don que je possède depuis plus de 25 ans ! ».

    medium1.JPG

    Rideau étoilé, statue de saint,... Ambiance, ambiance...

    Animatrice de télé-voyance à Club RTL et à Plug RTL, Michèle est présente aussi au salon.  « Je pratique ce métier depuis trente ans, toujours avec la même passion, car il me met en contact avec des personnes extraordinaires» souligne-t-elle. «  Que ce soit à l’écran ou dans la vie, je tiens à rester authentique ».  Michèle pratique le tarot de l’Archange Michaël, le tarot de Marseille, la sibylle des salons,… Pour une séance de 20 minutes, compter 70 euros.

    medium3.JPG

    Michèle fait de l'astro-voyance sur Club RTL et Plug

    Au salon « Bien-Etre », le visiteur  pourra se procurer différentes sortes de pierres, des sels de bain relaxant, des coussins de massage vibrants, des pierres de sel de l’Himalaya, des gants exfoliants, des huiles essentielles,… Bref, le choix est large ! Au programme de dimanche : 12h-13h30 : démonstration de voyance en direct. 12h15-13h15 : le pendule. 13h30 à 14h15 : la réincarnation.  14h30- 15h : comment développer son don de médium- 15h15 à 15h45 : contact avec les défunts. – 16h à 17h : les orbes- 17h30 à 18h30 : Qu’est-ce que l’astrologie ?

    medium4.JPG

    Le salon propose aussi des articles "bien être"

    036.JPG

    Axel, l'organisateur en bonne compagnie! 

    Le salon « Mysteria » est ouvert  jusque dimanche 31/3 à Charleroi Expo   ( Espace Quartz- entrée géode) de 10:00 à 19:00. Entrée 5 euros pour les deux salons.

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MARCHIENNE-AU-PONT: Rockerill: "De chair et d'acier" jusqu'au 27 avril

    empreintes8.JPG

    Des objets ayant appartenu à d'anciens sidérurgistes

     

    Mêler l’humain à la technique. Voilà qui résume bien la philosophie du festival  « De chair et d’acier » qui se tiendra jusqu’au 27 avril au Rockerill.

    De nombreux artistes, opérateurs culturels de Charleroi, et personnalités politiques avaient rejoint le Rockerill, vendredi soir, pour le vernissage de l’exposition « Empreintes ». « Nous avions envie de parler du thème de la sidérurgie à Charleroi » souligne Denis Dargent, coordinateur du PAC ( Présence et Action Culturelle) de Charleroi. « L’idée était de faire appel à d’anciens sidérurgistes et de les faire témoigner de l’expérience qu’ils ont vécue.  Fin des années 70,  on comptait 15000 ouvriers dans ce secteur !  ».  Parmi eux : Roberto Caccialuppi ( 69 ans ) qui a travaillé dans la sidérurgie de 1962 à 1998 : «  J’ai été prépensionné, contre mon gré, à l’âge de 54 ans. Je travaillais au service traction. J’aimais mon métier, même si les risques étaient nombreux.  J’ai connu des collaborateurs qui ont été mutilés, en laissant traîner un pied ou une jambe sur les rails ». L’expo rassemble de nombreux  objets ayant appartenu aux travailleurs, comme des tenues ou des casques,  des documents témoignant de la culture d’entreprise,  de photos prises par Philippe Grignard, Gilles Durvaux, et par le Club Royal de Charleroi Carlam,… 

     

    empreintes5.JPG

    Des photos qui évoquent bien des souvenirs...

    empreintes7.JPG

    Denis Dargent, coordinateur du PAC Charleroi

    empreintes6.JPG

    Des personnalités politiques étaient présentes dont Jean-Marc Nollet, Paul Magnette,...

    A noter :  - 06/04 :  De chair et d’acier II : concerts + expo par le Collectif RF-36  ( Lorraine).  - 12/04 à 20h : De chair et d’acier III : Expo Têtes de l’Art.  -  14/04 : 11h :  free : La coulée continue : apéro + projection : courts métrages autour de la sidérurgie.  - 17/04 à 20h : De Chair et d’Acier IV : concerts :  The bureau of Atomic Tourism + soumonces. - 19/04 : dès 19h : Maison de la Laïcité : vernissage de l’expo « Pays rouge » de Lucien Stoppele. - 20/04 : 20h : De chair et d’acier V : No way ! Free/Jazz/Rock/Funk. - 23/04 au v 26/04: spectacle au PBA: “L’homme qui valait 35 milliards” par le Collectif Mensuel. - 26/04 : 20 : De chair et d’os VI : soirée rock Punk Garage.

     

    « Empreintes »- Les sidérurgistes dans le bassin de Charleroi. Expo gratuite du 29/3 au 27 avril au Rockerill, rue de la Providence, 136 à Marchienne-au-Pont. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- La foire de printemps: plus de 60 attractions jusqu'au 22 avril!

    579370_372047709574682_453714331_n.jpg

    airmaxx1.jpg

    Il y a intérêt à être bien accroché !

    airmaxx4.jpg

    Un plaisir partagé en famille

    A chaque congé de printemps commence la grande foire à Charleroi. C'est une tradition à laquelle les Carolos sont très attachés. Le rêve et la magie sont de nouveau au rendez-vous dans ce champ de foire qui est un des plus importants du Hainaut. Une soixantaine d'attractions pour avoir des sueurs froides, s'amuser, rigoler,... N'oublions pas non plus les bonnes odeurs de croustillons, gaufres, beignets,... qui chatouillent les narines et font le plaisir des papilles gustatives. La foire de Pâques est installée sur la place du Manège et sur le parking n°1 du Palais des Expositions.

    Samedi 30 mars : Ouverture officielle du champ de foire vers 15h. (Diverses animations, musiciens, etc)

    Mercredi 10 avril :

    Journée spéciale "Les zèbres descendent sur la foire"

    • 17h Séance de dédicace
    • 18h tour de foire avec les joueurs.
    • BON PLAN :
      Ce 10 avril habillez-vous aux couleurs de l'équipe et bénéficiez de réductions sur les attractions !!!

    Dimanche 21 avril :

    Grande journée à TARIF REDUIT !

    Lundi 22 avril :

    Grande journée a TARIF REDUIT !

    affiche_foire_de_charleroi_2013.jpg

    airmaxx3_2.jpg

    Les plus jeunes sont aussi à la fête!

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • HÉLIOS: "Les petits canards" n'iront pas à l'eau pour Pâques.

    hélios,piscine,eauLa piscine de Charleroi, l'Hélios est fermée depuis le mois d'avril 2007. Depuis ce sont les travaux sans fin qui remplissent ce lieu mythique de notre ville.

    Les plus jeunes n'ont jamais eu le loisir de pouvoir aller y nager. Cette fermeture est devenue très longue pour les citoyens carolos qui sont frustrés de devoir se déplacer dans d'autres communes pour aller à l'eau.

    Ce n'est pas encore pour Pâques que nos bouées en forme de petit canard pourront nager à l'Hélios. 

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eden: Stages de Pâques "Jeux de lumière", "jeux de papier"

    540691_483835255002871_404903198_n.jpg

    Tu ne sais pas quoi faire pendant les congés de printemps ?
    On a du bon stage pour toi en collaboration avec Couleur Quartier et le @BPS22 ! Enfants, ado, adultes ... Y en a pour tous ! Vite, il ne reste que quelques places !
    Il reste quelques places pour nos stages de Pâques, qui auront lieu du 8 au 12 avril ! "Jeux de lumière, jeux de papier" et "The Allochtoon / regards d'enfants..."
     
    Contacts:
    • L'Eden (Centre culturel régional de Charleroi)
    • Boulevard Jacques Bertrand, 1
    • 6000 Charleroi (Hainaut)
    • Belgique
     
    Téléphone :
    +32 71 20 29 95


    Lire plus: http://www.netevents.be/fr/agenda/416/L-Eden-Centre-culturel-regional-de-Charleroi/#ixzz2OrUtXqcT

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Dupuis rachète Marsu Productions

    marsu3_BLOG_GD.gif

    Les Éditions Dupuis ont racheté le 15 mars la société Marsu Productions. Ce rachat marque donc le retour à la maison de personnages mythiques de l’histoire des Éditions Dupuis comme « Le Marsupilami » et « Gaston », et l’intégration globale de l’oeuvre d’un des plus grands génies de la bande dessinée, Franquin. En cette année des septante-cinq ans de Spirou et de son journal, nous sommes particulièrement heureux et fiers de voir le Marsupilami rentrer au nid et Gaston retourner à la rédaction.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CIRCULATION: Une rue souvent à contresens !

    route.JPGCharleroi regorge de sens interdits, de panneaux "Stop", de rues qui se terminent en "cul de sac". Certaines rues possèdent parfois des restrictions assez particulières.

    Nous avons pu épingler un exemple qui se situe entre le Bd Tirou de Charleroi et le rue d'Agnelies. Une rue intérmédiaire très courte mais qui n'est pas accessible dans les deux sens, malgré ce qu'en pensent certains automobilistes !

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI: Un concours qui vous rend belle !

    coiffure.jpgDe nombreux concours se présentent sur les réseaux sociaux, sur internet et dans différents commerces. Cependant, trop souvent nous pouvons déplorer qu'ils se ressemblent tous.

    Un salon de coiffure à Charleroi ville basse a décidé de faire autrement et de proposer un concours très spécial qui offre la possibilité à une jeune femme de devenir la star du moment !

    Et si vous deveniez l'égérie d'un salon de coiffure et que vous représentiez celui-ci en haut de l'affiche ? C'était le principe !

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • SOCIAL: Du statut de chômeuse à celui de prostituée !

    social,prostitution,finances,onem,foremLes difficultés sociales et quotidiennes se multiplient en Belgique et n'épargnent pas notre région de Charleroi. "Vivre sans stress est devenu très difficile", c’est ce qui ressort souvent de nombreuses discussions avec les citoyens carolos.

    

Il existe également un nombre impressionnant de situations dans notre société qui poussent certains à envisager des choix très pénibles socialement parlant...y compris celui de se prostituer !   

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI: Il vole la place des personnes handicapées !

    images.jpegL'incivilité à plusieurs visages:

    Depuis peu, de nouveaux comportements dérangeants sont apparus en ville et plus étonnant encore certaines incivilités volontaires visent plus particulièrement les personnes à mobilité réduite.

    Nous avons appris une bien étrange histoire concernant le vol de panneaux de stationnement en plein centre ville de Charleroi...

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire
  • FARCIENNES- Variations architecturales le 6 avril

    599675_520199434685203_971878399_n.jpg

    Variations architecturales à Farciennes le samedi 6 avril

    Réservations à la Maison du Tourisme du Pays de Charleroi au 071/86.14.14. ou maison.tourisme@charleroi.be

    http://www.paysdecharleroi.be/histoire-et-architecture/variations-architecturales-a-farciennes

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • ROUX- Commémoration des tueries de 1886

    580021_10201132768540076_1041282000_n.jpg

    Une délégation pour la commémoration

    601139_10201132767900060_1413147566_n.jpg

    223998_10201132767940061_1869731117_n.jpg 

    La pierre commémorative

    Une commémoration pour les victimes de 1886 se tenait à Roux, en présence de l'échevin Serge Beghin, des conseillers communaux :  Gérard Monseux et Maxime Félon, de Pierre Vandevorden, président du Comité du Martinet,... En mars 1886, suite aux grèves et aux émeutes sociales dues à la grande misère de la classe ouvrière, de Gilly partirent des manisfestations de colère des travailleurs, qui n'ayant rien à perdre pillaient et incendiaient les châteaux et autres signes de richesse des patrons verriers et charbonniers. Au passage, le puits N*4 du Martinet fut incendié. A quelques pas de là, la milice tirait sur les grévistes laissant 19 morts sur le pavé.

     

    Prochaine manifestation au Martinet 

    CHASSE AUX OEUFS

    Samedi 30 mars 2013 à 14h30, place Frédéric

     

    6 espaces de chasse en fonction de l'âge

    0-1,5 ans / 1,5-3 ans / 4-5 ans / 6-8 ans / 9-10 ans / 11 ans et plus

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI: Ancre: spectacle "25/06/76" du 28 au 30 mars

    426441_10200881665355036_1978530651_n.jpg

    Il y a ceux qui, pour se présenter, vous tendent leur carte de visite. Et puis, il y a ceux, comme Ayelen (prononcez Achelen) Parolin, qui préfèrent vous convier à un solo de danse contemporaine. Dans son spectacle, « 25.06.76 » (autrement dit sa date de naissance), la danseuse et chorégraphe argentine explore, avec son corps, sa vie de danseuse en Amérique du Sud et sa vie actuelle à Bruxelles. Un solo qui parcourt sa vie, depuis ses premiers pas devant le miroir jusqu’à une carrière foisonnante en Belgique.
    « Un nom mapuche »

    Une histoire qui commence par un nom, imprononçable, mais qui porte fièrement les racines de son pays. « C’est un nom mapuche (NDLR : tribu indienne d’Amérique du Sud) pour lequel ma mère a dû batailler à ma naissance, nous explique la danseuse. Je suis née en pleine dictature et Ayelen n’était pas sur la liste des noms permis par le régime. Finalement, à force d’insister, dictionnaire autochtone à l’appui, ma mère a eu gain de cause. » Ayelen démarre la danse à 5 ans. « Je parlais beaucoup devant le miroir. Ma mère s’est dit que ce n’était pas normal et m’a inscrite à un cours de danse, pour m’occuper », sourit-elle. En sortant de l’Ecole nationale de Danse, Ayelen découvre, lors d’un festival international à Buenos Aires, la troupe belge Rosas. « Comme les professeurs nous disaient qu’il fallait voyager pour devenir danseur professionnel, j’ai voulu tenter ma chance chez P.A.R.T.S. Il n’y avait pas beaucoup de bourses en Argentine donc j’ai trouvé un travail à la télé : je dansais dans des émissions de variétés. En huit mois, j’ai mis 10.000 dollars de côté et je suis partie pour Bruxelles en 2000. Je n’avais même pas envisagé ne pas être prise chez P.A.R.T.S. et pourtant je n’ai pas été prise. Alors j’ai voyagé à travers l’Europe, de festival en festival. Et puis l’argent s’est épuisé, il a fallu trouver des petits boulots, je suis tombée amoureuse et je suis restée. Je passais audition sur audition mais ça ne marchait pas. Je me suis dit que, pour trouver du boulot, le mieux était de créer un solo. Un spectacle qui dirait d’où je viens, qui je suis. » Bille en tête, l’artiste se fait prêter un studio pendant l’été chez P.AR.T.S, fraternise avec les autres artistes en résidence, crée « 25.06.76 » et le reste fait boule de neige. Invitée dans un festival en Norvège, elle se fait remarquer par le directeur d’un autre festival à Paris et voilà l’artiste lancée. Depuis elle a travaillé avec Mathilde Monnier, Louise Vanneste, Mauro Paccagnella ou encore la compagnie Mossoux-Bonté, tout en créant ses propres spectacles : « SMS and Love » ou « Troupeau ».
     
    Professionnellement épanouie aujourd’hui – elle s’apprête à créer « David » aux Brigittines, jeu sur la masculinité autour du David de Michel-Ange – Ayelen avoue avoir vécu un petit choc culturel en s’installant chez nous. « J’ai dû revoir ma façon de m’habiller car je me faisais constamment harceler. En Argentine, les femmes s’habillent de manière très féminine. Et je n’avais jamais vu de femmes voilées avant de venir en Belgique. Maintenant, j’ai compris certains codes. C’est même un soulagement par rapport à la culture machiste de l’Argentine où la femme doit toujours être soignée, maquillée, sexy. C’est tout cela aussi que je raconte dans 25.06.76 ».

    Installée dans le centre de Bruxelles, la chorégraphe est fiancée à un journaliste flamand et reste solidement attachée à la Belgique. « Il y a ici tellement plus d’opportunités qu’à Buenos Aires. En Argentine, tout le monde se bat pour la même chose. Si on n’aime pas ce que tu fais, tu es vite catalogué. Ici, les artistes et les lieux s’entraident. La Belgique est une plaque tournante de la danse contemporaine. Des danseurs du monde entier viennent dans ses écoles et essaient d’y trouver du travail, ce qui la rend aussi plus compétitive. Moi, je reste tant que dure l’élan, et j’espère qu’il durera longtemps. »
     
    A voir à l'Ancre

    Rue De Montigny 122, 6000 Charleroi

    du 28 mars, à 20:30 au 30 mars, à 20:30

    www.ancre.be

    ¤ Prix?

    adulte 12€ / 8€ adulte

    jeune 10€ / 5€ abonné

     

    Une co-présentation Charleroi Danses et L’Ancre

    banner_ayelene72ec9.jpg

    infos_res.jpg

     

     

     

     

     


     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire