11/02/2013

CHARLEROI- Garou a mis le feu au PBA!

blues9.JPG

 

Véritable «  bête de scène »,  Garou a communiqué son amour du rhythm’n’blues au public carolo.  

242.JPG

                 Un artiste souriant !

garou5.jpg

 

garou4.jpg

 Le public était chaud!

Garou avait choisi Charleroi pour entamer sa tournée « rhytm’n’blues »,  qui se terminera le 6 juin au Cirque Royal à Bruxelles.  La voix grave et rauque à l’émotion brute du chanteur,  ainsi que son déhanché,  ont fait des ravages auprès du public du Palais des Beaux-Arts, vendredi soir.  Une salle qui, aux dires de certains,  permettait plus d’intimité  et de proximité qu’une grande salle comme Forest National, par exemple.  L’artiste présentait son 7ème album studio sorti à l’automne dernier, enregistré à Londres,  où certains classiques de la chanson française et anglo-saxonne retrouvent une nouvelle jeunesse.  Avant même l’ouverture du rideau, des voix scandaient : « Ga-rou ! Ga-rou ! ». Tonnerre d’applaudissements dès son entrée en scène.  Débordant de vitalité, le  juré de la version française de The Voice, tout de noir vêtu,  saluait son public, réussissant au passage à placer trois fois le nom de  « Charleroi » dans les premiers titres… « Qu’est-ce que j’avais hâte d’être dans votre ville,  surtout à quelques jours de la Saint-Valentin !  » a-t-il  souligné avec son délicieux accent de la Belle Province.  Chaleureux,  il a même fait monter une spectatrice sur scène, avec qui il a dansé !  

blues6.JPG

            Très proche du public!

Accompagné d’un big band  composé de 5 musiciens virtuoses,  Garou chantait  le sublime  “I Put A Spell  On You”,  à mi-chemin entre masculinité féminité, «  Le jour se lève”, très beau blues interprété naguère par Esther Galil, “Bad Day” de Daniel Powter,  « Quand tu danses” de Bécaud,…  On retiendra aussi son interprétation magistrale de chansons d’Elvis Presley.  Bien sûr, les fans attendaient « Belle »,  « Seul », « Que l’amour est violent »,  « Sous le vent », … La prestation scénique de l’artiste est étonnante :  on voit Garou  tour à tour groover,  rocker,  crooner devant un micro « vintage », sauter, cabotiner, … Musicien hors-pair,  il  passe,  avec une aisance déconcertante,  d’un instrument à l’autre : de la guitare à l’harmonica,  du synthé à la trompette…  

garou3.jpg

Un musicien complet!

Seul petit bémol :  le manque de dialogue avec son public. Alors que son compatriote Roch Voisine, par exemple, prenait le temps de raconter toute une série d’anecdotes et de répondre à quelques questions,  Garou n’a pas voulu jouer  les prolongations en évitant également les rappels.  D’où l’aspect de son concert jugé un peu « expéditif » par certains… Malgré tout, on ne peut rester qu’admiratif devant une telle prestation !

blues11.JPG

250.JPG

133.JPG

 

204.JPG

              Garou était accompagné de musiciens talentueux.

 

15:07 Écrit par cartoon dans Cultures - Evénements | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer |

Commentaires

Très beau reportages sur Garou, j'y était et l'ambiance super.

Écrit par : Lepetit Jacqueline | 12/02/2013

j'y étais et j'attend avec le plus grand plaisir qu'il reviens
la plus soirée de ma vie
I love garou

Écrit par : laeti moulaert | 12/02/2013

Les commentaires sont fermés.

 

Nos rubriques