CHARLEROI- Fête de la Musique: une belle réussite!

fête, musique

fête, musique

La Fête de la musique a fait la part belle au ska, punk, hip hop, électro, pop, rock,… Que ce soit au Parc Reine Astrid, au Coliseum, au Vecteur ou à l’Eden, la musique s’est déclinée dans toute sa diversité.

 

Le Belgistan ne se trouve dans aucun atlas du monde… C’est un pays imaginaire inventé par trois musiciens carolos ou ayant un passé lié à Charleroi: David, au clavier, Manu à la basse, et Grégoire au saxo. Tous trois font partie de la Fanfare du Belgistan. « Il s’agit du seul pays qui traverse les frontières, en se déplaçant à domicile ! C’est, en quelque sorte, la citoyenneté qui se donne les droit d’exister sans se rattacher à un quelconque nationalisme » note Grégoire Tirtiaux  ( fils du célèbre Bernard, écrivain et maître verrier ). « Nous avons créé ce groupe parce qu’on manque cruellement de tradition musicale en Belgique ». Le trio a été influencé par les musiques traditionnelles balkaniques, auxquelles sont venus se rajouter des rythmes africains. Le groupe essaie aujourd’hui de se dégager un peu du carcan « fanfare » tout en gardant une formule très cuivrée.

fête,musique

Contre le racisme

 

Grégoire, David et Manu jouaient, vendredi soir, sous chapiteau au Parc Reine Astrid. Les spectateurs dansaient, jonglaient,… Une véritable ambiance de fête ! Très bon accueil aussi pour « Cop on fire », un groupe néerlandophone, et  « Los Tres Puntos », un groupe français engagé de la scène alternative. Cette soirée était mise sur pied par le Centre de Jeunes Taboo, l’ACJ La Broc, et les jeunes FGTB, avec le slogan « Love the music ! Hate racism ». « Nous souhaitions vraiment impliquer les jeunes dans la préparation de ce concert » insiste Antoine Thioux, animateur au Centre Jeunes Taboo. « Depuis 5 mois, nous les aidons à faire la programmation, à s’occuper de la logistique et de la communication ».

 

 

The Soak dans la veine de Queen

fête,musique

 

Imprégnés de musique, les membres carolos de « Soak »   ( en anglais : imprégner ) le sont depuis la formation de leur  groupe. Qui le compose ? Jordan ( chanteur ), Jérémy  batterie ), Robin ( clavier), David( guitare ) et Xavier ( basse ). Leur premier grand concert remonte à mars 2012. Pour les fêtes de la Musique, ils donnaient leur 5ème concert sur la scène du Coliseum. Les musiciens s’inscrivent dans la veine pop/rock de Toto ( groupe californien ), de Queen et de Supertramp. Ils étaient en finale au concours Emergenza qui se déroulait au Botanique, et ont terminé 3ème dans la catégorie du meilleur batteur et guitariste. Une quinzaine de chansons  ( très mélodiques ) ont déjà été composées. Le groupe se prépare pour jouer 1 heure de set. Ce qui les inspire ? Les histoires d’amour, l’actualité ( la crise, le manque d’emploi, les révolutions ),…  Le 29 juin, ils seront en concert à Jamioulx. Leur site : www.soakofficial.com. Trois titres peuvent être téléchargés sur www.soakofficial.com/soaked.zip. Un groupe qui mérite un grand coup de chapeau !

 

fête,musique

Les salles étaient bien remplies, comme à la Brasserie de l’Eden. Noa Moon emballait les spectateurs avec son titre « Paradise », qui fait un véritable carton. A 21 ans, la chanteuse bruxelloise propose un folk très entraînant.

 

fête,musique

 

fête,musique

Un peu plus loin, sur le parking des Mutualités Socialistes, autre style : rock dur avec le groupe

The K.    

 

fête,musique

 

Le concert « surprise » était Soldout, groupe qui se prépare au Festival des Francofolies. « Une fois encore, notre but est de faire jouer un maximum de groupes dans des styles très différents » souligne Nathalie De Lattre, coordinatrice. Le Vecteur, quant à lui, proposait une affiche branchée « hip hop » électro avec des groupes comme Orties, Peter Digital Orchestra, Anklepants AKA,…

 

La Fête de la Musique: une belle réussite! 

 

fête,musique

 

Lien permanent Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.