Charleroi Sudinfo

  • CHARLEROI- Eté Divert': ce n'est pas fini...!

    La deuxième édition du Festival ÉTÉ DIVERT’ touche déjà à sa fin. Les spectacles (près de 40 ) auront drainé 3000 spectateurs et fait travailler 140 stagiaires, durant tout l'été ! "Une belle réussite!" se félicite Laura Sanna, coordinatrice  de la plateforme Divertiscènes.

    26 AOUT - LE POCHE THEATRE (Divertiscènes)

    20h30: Impro-conte

    Devenez les héros d’une histoire contée en direct par Jacky Druaux dans un spectacle d’impro-conte où les idées, interventions et délires du public conquis sont les bienvenus.

    21h00: Chiche?! (Divertiscènes + Improcarolo)

    Un spectacle hautement interactif qui vous emmènera dans les univers les plus improbables. Jacky Druaux, Fabian Vervier et Sandra Maschia sont accompagnés de Bernard Suin à la batterie.

    Ne manquez pas ces deux soirées complètement déjantées mélangeant improvisateurs carolos, montois mais aussi les membres actifs de Divertiscènes : Fabian Vervier, Jacky Druaux, Antoine Vandenberghe, Luigi Di Giovanni, Eladia Cerrato, Thierry Piron et Bernard Suin.

    TARIFS 1 soirée : 15€ – 12€ (prév) | PASS été Divert’: 10€

    2 soirées : 20€ – 17€ (prév) | PASS Eté Divert’ : 15€ COMMUNIQUÉ DE PRESSE FESTIVAL ÉTÉ DIVERT’ 2016

    DU TEMPS OÙ JE M’APPELAIS ZIRÉ (25/08 au Poche Théâtre)

    ziré.jpg

    Ziré, alias Bernard Suin

    Dans un spectacle parfumé de souvenirs, d’auto-dérision, d’humour décalé, satirique, noir, tendre, musical, Bernard Suin connu, pour être un touche-à-tout, jette un regard sur le personnage avec lequel il a partagé une période de sa vie.

    TARIFS

    15€ -12€ (prév) | Pass Eté Divert’ : 10€

    FABIAN LE CASTEL – Maboul à facettes (27/08)

    En première partie, Félix Radu (qui avait malheureusement dû annuler sa représentation en début de festival) nous propose quelques extraits de son spectacle ‘Les mots s’improsent’. A travers ses lectures, Félix appréhende les grandes questions existentielles. Pour vaincre ses peurs, il a choisi d’en rire tantôt avec philosophie, tantôt avec poésie mais toujours en jeux de mots !

    Fabian Le Castel obéit aux dizaines de peoples, artistes ou politiciens qui logent dans sa tête. A tout moment, il peut perdre le contrôle. La prescription du psy est radicale: humour et dérision. Vous voilà avertis! Passez un moment de folie avec ce spectacle époustouflant qui vous laissera ‘cent’ voix (ou plus) !

    Programmé en vedette pour la 6ème édition de "Fous Rires Garantis" aux cotés des plus grands comme de Jean-Marie Bigard, François-Xavier De Maison ou encore Anthony Kavanagh, Fabian écume les festivals dans toute la francophonie et est plébiscité à 9 reprises par le public, des jurys professionnels ou encore par la presse! Il rencontre aussi Jérôme De Warzée le corrosif chroniqueur du fameux "un Cactus dans le Waterzooi"!  Fasciné pas l’imitation, il lui écrira quelques textes plutôt piquant et l’invite à devenir un de ses acolyte dans "Le 8/9", la matinale de Radio Vivacité! À la rentrée 2013, il devient le récurrent "parodieur" dans l’émission dominicale "Les Enfants de Choeur". En 2012, il intègre pour 56 dates la prestigieuse "Revue du Théâtre des Galeries" en tant qu’imitateur vedette. C’est aussi en 2012 que nait un projet international, un quatuor d’imitateurs issus de 4 pays francophones, un belge, un suisse, un français et un québécois.

    INFORMATIONS PRATIQUES

    25 août | 20h30 | La Ruche Théâtre --- Au Taquet (jour1)

    26 août | 20h30 | Le Poche Théâtre --- Au Taquet (jour2)

    27 août | 20h30 | La Ruche Théâtre --- Soirée de clôture / Fabian Le Castel

    CONTACT

    Laura Sanna Coordinatrice 0479/289.827 laura@divertiscene.be www.divertiscenes.be

    Co-fondée en décembre 2013 par Cabaret 2000, Improcarolo, Le Poche Théâtre et La Ruche Théâtre, Divertiscènes est une plateforme carolo ayant pour mission de promouvoir et développer le spectacle de divertissement : comédie, vaudeville, humour, improvisation, jazz, chanson française

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Porteurs de géants recherchés !

    murphy.jpg

    Murphy est aussi le plus jeune Climbia

    Pour les fêtes du 350e anniversaire de Charleroi, les autorités communales cherchent des porteurs de géants. Un appel est donc lancé à ceux et celles qui se sentent l'envie de se glisser sous les jupes en osier de ces grands mannequins folkloriques.

    Murphy Smets est le jeune président passionné de l'asbl " Folklore et traditions de Charleroi " et il est tout heureux que les dix géants carolos soient de sortie dans une quinzaine de jours pour les 350 ans de la ville: " On a D’jean et D’jène qui sont nés en 1934. Ils sont accompagnés de leur fils D’jambo qui, lui, est né en 1986. Juste à côté d’eux, on a le mayeur et le champêtre. Tous nos géants sont plus ou moins à 4m50 et leur poids varie de 60 à 70 kgs. qui, lui, est né en 1986. Juste à côté d’eux, on a le mayeur et le champêtre. Tous nos géants sont plus ou moins à 4m50 et leur poids varie de 60 à 70 kgs. Il ne faut pas forcément être un grand sportif pour être le porteur de ces géants. Il faut juste être motivé, avoir la volonté et, après, en faisant tout doucement, on se fera jamais mal. Ces géants sont apparus il y a presque 60 ans, on a réussi à les maintenir et ils font donc maintenant clairement partie du folklore carolo. "

    Alors, si le cœur vous en dit, vous pouvez vous manifester pour porter un de ces géants et sachez que les femmes peuvent aussi porter un géant. Info RTBF

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Kiki l'Innocent a mis le feu au Comédie Centrale !

    kiki2.JPG

    " Le plus grand supporter du Standard" ( selon ses dires!) se produisait, ce week-end, au Comédie Centrale dans "Kiki mouille son maillot". L'humoriste reviendra à Charleroi début 2017 pour un nouveau spectacle !

    kiki1.JPG

    Coiffé du bonnet à cornes des Diables Rouges, Kiki l'Innocent ( Martin Charlier) est le fidèle complice de Jérôme de Warzée. Il est apparu en octobre 2013 dans l'émission de foot: "La Tribune", lors du match "Belgique/Croatie" pour la qualification à la Coupe du Monde. Un personnage haut en couleurs, vif, et assez râleur ( l'humoriste voie une admiration pour Louis de Funès ! ), capitaine des supporters des Diables Rouges. " Ah! Je suis vraiment déçu pour notre équipe nationale, lors de l'Euro 2016 ! " s'écriait-il devant le public du Comédie Centrale. " Je ne comprends pas comment les Belges ont été battus par les "Galleux!". Kiki est aussi ardent défenseur des Rouches. Coïncidence: vendredi soir se disputait à Liège un derby wallon qui opposait le Standard au Sporting de Charleroi. Une spectatrice lui a lancé : " Si Liège gagne, c'est toi qui paieras un verre?" L'humoriste a répondu:  " Non, c'est vous qui le paierez si Charleroi remporte la victoire ! " ( N.D.L.R. On apprendra par la suite que le résultat du match se solde par un match nul ! ).   Après le spectacle, l'humoriste confiait qu'il trouvait plutôt amusante la guéguerre entre les deux clubs. " Le Standard et le Sporting de Charleroi sont toujours présentés comme de grands rivaux. Ce que j'aime avant tout, c'est le football belge. Et, à ce titre, je peux aussi soutenir Charleroi!"

    Charleroi = Fukushima ?

    De notre Cité, il en était encore question à travers le pastiche de l'émission de Marc-Emmanuel: "Tous ensemble". Ici, la famille à aider est celle de Paul Magnette, qui n'arrive plus à financer la rénovation de sa propriété!" On se rend surtout compte que , dans ce type d'émission, ce sont pas toujours des gens dans le besoin qui sont aidés!" confie-t-il. Un regret tout de même: ne jamais avoir rencontré personnellement le bourgmestre de Charleroi ! Kiki se met dans la peau d'autres personnages, dont la reine Paola, Rocky ( qui se met à courir dans le public en tenue de boxeur !), ou encore un habitant de la banlieue chic de Bruxelles: " Le Wallon, c'est comme une prout. Tant que tu n'es pas confronté à son odeur, tu ne le connaîtras pas!" déclare-t-il. Quant à Charleroi, que l'humoriste a fréquentée notamment à travers des festivals comme " Rire ensemble contre le racisme" ou " Rire sur la Ville",cet individu très bcbg la compare à la ville de Fukushima, après un triple tsunami ! Martin Charlier prépare actuellement son nouveau spectacle, qu'il présentera vers février-mars 2017. On y retrouvera quelques personnages du "Grand Cactus": Luc Navet , présentateur de "Jardins et terreau", Adolf Wallen Buiten, un militant de la NVA, un postier, un agriculteur,..."Incarner l'homme de la rue, c'est vraiment ça que j'aime! " signale-t-il.

    JEAN-CLAUDE HERIN

    kiki4.JPG

    Martin Charlier en Rocky

    kiki5.JPG

    ... et en reine Paola

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • HAM-SUR-HEURE: Marche Saint-Roch : toujours la même ferveur...

    hamroch13.JPG

    Devant le château... Scène majestueuse...

    hamroch4.JPG

    hamroch5.JPG

    L'échevin du Folklore Adrien Dolimont reçoit la Compagnie de Thuin

    La Cité des Bourquîs en liesse pour la 378ème édition

    hamroch14.JPG

    C'est sous un ciel assez gris, voire pluvieux, que 1 300 marcheurs, répartis dans plusieurs compagnies dont celle d’Ham-sur-Heure et de Beignée, ont défilé, dimanche, lors de la traditionnelle Saint-Roch. Les différents pelotons escortant saint Roch s'inspirent des corps d'armée de l'Empire. Ils ont pour noms Garde d'honneur, sapeurs, voltigeurs, grenadiers ou flanqueurs et tous marchent au rythme de la batterie composée de fifres et de tambours.

    En matinée, l'échevin du Folklore Adrien Dolimont recevait au château les Compagnies invitées de Cour-sur-Heure, Marbais, Ligny ( absente de la  Marche depuis 10 ans ), Nalinnes, et Thuin, avant le passage devant la tribune. Depuis 1638, les Bourquîs reproduisent fidèlement ce que leurs aïeux leur ont transmis de génération en génération et s'efforcent à perpétuer ce patrimoine culturel et folklorique qui conditionne la vie du village et de ses habitants. La Marche se terminera mercredi par un feu d'artifice. JCH

    hamroch15.JPG

    hamroch1.JPG

    Philippe ( à gauche) est clarinettiste dans la fanfare de Beignée

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • JUMET- Du soleil dans les quartiers !

    soleil1.JPG

    Une équipe dynamique

    L'opération "1,2,3 soleil" se décline à Jumet, Gosselies, et Dampremy. Des loisirs et activités ludiques durant tout l'été !

    soleil2.JPG

    Le sourire se lisait sur tous les visages, vendredi, à l'école communale de Jumet-Hamendes, pour la clôture des journées "1, 2, 3 soleil !". Le programme était alléchant: animations jouer/recycler, cirque en compagnie de Pré En Bulle, spectacle: " A contre courant" de la Compagnie Odile Pinson,...Enfants et adultes étaient réunis à cette occasion. Créativité, ateliers de bricolage,  jeux de société, psychomotricité et autres activités sportives et récréatives, … il y en avait pour tous les goûts!

    « S’il est capital de nourrir le centre-ville d’activités estivales, il est tout aussi important d’alimenter les quartiers au-delà de l’intraring" précise Julie Patte, nouvellement installée dans ses fonctions d’échevine en charge de l’Accueil Temps Libre (ATL). " C’est pourquoi 1, 2, 3 Soleil ! s’implante en trois communes différentes, Jumet, Gosselies, et Dampremy, à des moments distincts".

    quatre journées à Dampremy

    soleil3.JPG

    La journée était menée en collaboration avec l'asbl D'cole, qui propose des activités enfants-adultes dans le quartier de Jumet-Hamendes durant toute l'année. Despina Tharenos, coordinatrice, notait : " L'objectif est aussi clairement d'offrir un espace, de plus sécurisé, aux jeunes. Nos rencontres : Caf’thé pour les enfants », basées sur une méthode participative, vont aussi dans ce sens."

    Les activités "1, 2, 3, soleil! " se poursuivent dans le parc Elio Ivan de Dampremy les 23, 24 et 25/8 de 13h à 18h, avec jeux géants extérieurs, saut en sac, fresque collective sur tissu, parcours vélo, danse, tournoi de foot, jeu de massacre, création de marionnettes, jeux de billes, Tangram géant,...    

    Le 27/08, fête de clôture de 15 à 21h: initiation djembé, Hexadominos, atelier cirque,...  A 19h30: spectacle: " Les Volcans". Pour tous contacts: coordination A.T.L.: 071/86 67 07. despina.tharenos@charleroi.be. Participation gratuite.  J.C.HERIN

    soleil4.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- "Du temps où je m'appelais Ziré" le 25/8

    ziré 1.jpg

    Il y a 20 ans, Bernard Suin remporte le prix du Public et celui de la Communauté Française sous le nom de « Ziré ». Mais s'il fait rire, il ne se considère pas comme un comique. Ce percussionniste classique qui pendant 15 ans s’est fait appeler «Ziré», le présente dans un spectacle parfumé de souvenirs. L’homme connu pour être un touche à tout, jette un regard sur le personnage avec lequel il a partagé une période de sa vie.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- "Kiki l'innocent", ce we, au Comédie Centrale jusqu'au 21 août

     

    kiki.jpg

    "Kiki l'Innocent", c'est ce personnage un peu fou, qui fait un carton avec Jérôme de Warzée, dans les émissions sportives de la RTBF. Vu l'accueil du public, Martin Charlier ne pouvait que l'intégrer dans son tout nouveau spectacle.

    Pourtant, dans "Kiki mouille son maillot", on parle de football bien sûr, mais pas que! Vous découvrirez des univers et des situations de la vie de tous les jours que l'humoriste dépeindra avec sa fougue habituelle.

    Il y a bien sûr Kiki, le maître de cérémonie, mais aussi toute une panoplie de personnages aussi saugrenus les uns que les autres : de Luc Navet, l'incomparable présentateur de "Terreaux et Jardins", à Rocky, en passant par Marc et Manuel de "Tous Ensemble", sans oublier la Mamma...

    Bref, rien que du beau monde!

    Jusqu'au 21/8 au comédie centrale de Charleroi

    33 rue du grand central - 6000 Charleroi

    Tel 071 30 50 30 - fax 071 30 50 31

    Du lundi au vendredi de 09h30 à 18h00

    Tel. accueil les soirs de spectacle 071 30 50 31

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Focus: " Ville Haute"!

     

    Ville Haute.jpgDu 29 août au 28 octobre, l’Espace Wallonie et le Cercle Royal Photographique de Charleroi vous proposent une exposition de photographies de la Ville Haute et diverses animations gratuites liées aux 350 de la Ville et aux Journées du Patrimoine.

     

    Au printemps, les membres du Cercle Royal Photographique de Charleroi ont arpenté les rues de la Ville Haute et en ont ramené de superbes clichés, qu’ils présentent dans cette exposition, accompagnée de textes réalisés par Espace Environnement. À travers l’objectif de leur appareil, ces photographes nous proposent un regard intéressant et parfois surprenant sur ce quartier et ses lieux emblématiques.

    Le 1er septembre, à l’initiative de l’UMons/Charleroi, une visite guidée de l’exposition et une conférence dans les locaux de l’UMONS sont organisées. Le Doyen de la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’UMONS, Vincent Becue, interviendra sur le thème « Je veux vivre à Charleroi ! Capacité d’adaptation et signes de résilience de la ville ». En effet, plus que jamais, Charleroi présente une histoire, une complexité et une inventivité propres qui, sans aucun doute, permettront des innovations d’adaptation urbaine et de nombreuses stratégies d’opportunités

    Les 3 et 4 septembre, de 14h à 18h, l'Espace Wallonie sera exceptionnellement ouvert, dans le cadre des festivités liées aux 350 ans de la Ville. Une occasion de (re)découvrir ce bâtiment, ancienne "Maison du Bailli", la plus ancienne bâtisse de Charleroi, en dehors des fortifications militaires.

    Les 10 et 11 septembre, les Journées du Patrimoine proposent cette année le thème "Religions et philosophies". L’Espace Wallonie, en collaboration avec la Maison du Tourisme, vous présente un riche programme, avec différentes balades gratuites, sur inscription :

    • « Charleroi et ses clochers » : réservée aux courageux, l'ascension du terril des Piges offre une vue panoramique de la ville.
    • « Charleroi, parcours multiconfessionnel » : l'une des richesses de la ville est sa multi-culturalité, son « vivre-ensemble ». Basilique, temple, mosquée, synagogue... à la découverte des lieux de culte, avec l'accompagnement du Groupe de Rencontres et d'Actions interreligieuses.
    • « Charleroi, culture et société » : promenade au cœur de la Ville Haute, découverte des rues et des époques, rencontre de différents personnages qui ont contribué à la création d'un passé, à la mise en place d'un présent et ont préparé un avenir...
    • Balades photographiques : pour les fans de photos, équipés de leur meilleur appareil : la basilique, le Palais des Beaux Arts,... à immortaliser sous des angles différents, avec un accompagnement par le Cercle Royal Photographique de Charleroi.

      Entrée libre à l’exposition.

    Inscription obligatoire pour la conférence et les promenades des 10 et 11 septembre

    En savoir plus : http://www.expositions-wallonie.be/Charleroi/

    ESPACE Wallonie DE CHARLEROI

    Rue de France, 3

    6000 CHARLEROI

    Tél : 071/20.60.80 – ew.charleroi@spw.wallonie.be

     

    Contact presse :  Catherine BOUVY, Coordination des expositions

    081/321.535 – 0475/752.188 – catherine.bouvy@spw.wallonie.be

    SERVICE PUBLIC DE Wallonie – Direction de la Communication externe

    villehaute3.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • MONTIGNY LE TILLEUL: Racing Show le 20 août

    racing.jpg

    Le Bomeree Motor Club et l'Etang du Tilleul vous invitent sur le parking pour presentation d'ancêtre, voiture de courses, de sport.

    Toutes voitures sont admises
     
    Où:
    L'Etang du Tilleul
    Rue de Bomeree 320
    6110 Montigny-le-Tilleul
    Téléphone:
    0484876115
    Tarif:
    Gratuit
    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI: "Bonté divine !" au Poche Théâtre du 18 au 21 août

    imam1.JPG

    Huis clos pour 4 dignitaires religieux

    Et si les grandes religions prônaient toutes la tolérance et le doute ? Le spectacle "Bonté divine!" aide à la réflexion sur l'interreligieux.  Une pièce forte, - terriblement en phase avec l' actualité!- , et parsemée de quelques brins d'humour.

    Après une conférence interreligieuse commune, quatre dignitaires religieux  se trouvent bloqués, dans une sacristie, d’où ils pourraient ne pas sortir avant quelques jours ... Un prêtre séminariste ( Antoine Vandenberghe ) , un rabbin ( Vincent Kerkhofs ), un imam ( Luigi Di Giovanni ) et un bonze  ( Jacky Druaux ) se trouvent ainsi " prisonniers" d’un inéluctable face-à-face ! Rapidement, cette retraite contrainte se révèle être un coup monté bien planifié... Ebranlé dans ses convictions à la suite du suicide de son père et de la mort d’une fillette, le clerc se livre: issu pourtant d'une famille très catholique, il remet désormais sa foi en question ! « La souffrance, les drames ne sont pas la faute de Dieu, mais des hommes" dit-il. " Raisonner avec son intelligence ne sert à rien. La sienne nous dépasse, de loin. Il faut croire qu’Il n’éprouve que ceux qui l’aiment… ». Voici là une des réflexions essentielles qui nourrit " Bonté divine!" de Louis-Michel Colla et Frédéric Lenoir.  

    " S'engage un débat aussi animé que savoureux où les fondements des grandes religions ainsi que les ressemblances et différences entre elles sont mis en perspective " fait remarquer le comédien Jacky Druaux." Une sorte de vaudeville théologique, en quelque sorte! "

    imam4.JPG

    Le rabbin se mettrait-il en colère ?

    un visage humain

    " Avant tout, la pièce montre que les religieux sont des hommes comme les autres, avec leurs doutes, leurs qualités, mais aussi leurs défauts et leurs faiblesses" précise Jean-Paul Clerbois, metteur en scène. " Malgré leurs voies différentes ( le bonze, par exemple, ne reconnait pas l'existence d'un Dieu unique et cherche plus un "chemin intérieur"), chacun est ouvert au dialogue, et oeuvre pour la paix commune entre tous les croyants ".

    Le spectacle n'élude pas pour autant les problèmes qui secouent le monde actuel: la pédophilie, la guerre, les génocides, les extrémismes,... Des particularités propres à certaines religions sont aussi discutées, par exemple: les interdits alimentaires, le statut de la femme, les rites, ... Pour rendre le spectacle plus accessible, certaines répliques à caractère trop théologique ont été supprimées ( N.D.L.R. Frédéric Lenoir est rédacteur en chef du Monde des religions ).  

    Si les thèmes abordés sont très forts , l'humour y est aussi présent. " La comédie est un vecteur idéal pour alléger un peu la densité du propos" poursuit Jean-Paul Clerbois. Beau tour de force de la part de ces quatre comédiens de Cabaret 2000 d'avoir pu se démarquer d'un registre plus léger pour susciter la réflexion et le débat. "Bonté divine!" est à voir dans le cadre  du festival Eté divert', les 18, 19 et 20/8 à 20h30 et le 21/8 à 15h au Poche Théâtre, 70, rue du Fort. 16 euros. Pass: 12 euros. Infos et réservations: 0479/289 827. JCH

    Les extrémismes religieux pointés

    Au vu des attentats perpétrés récemment par l'Etat Islamique , parler d'un rapprochement entre les religions, pour un plus grande compréhension et un respect mutuel, acquiert une résonance supplémentaire et prend encore plus de sens... Ecrit en 2009, le spectacle ne traite donc pas de l'actualité chaude. Aucune allusion donc à Paris, Bruxelles, Nice, Charleroi,... Cela dit, la pièce évoque tout de même les problèmes liés à la radicalisation, par la bouche de Karim, l'imam: " Tous les intégristes sont assis sur des certitudes  qui les arrangent. Le vrai croyant est celui qui se pose des questions".  

    Comme "Djihad" d'Ismaël Saidi, dont le message pédagogique et humaniste sur la tolérance était aussi clairement évident, "Bonté divine! " peut se déplacer dans d'autres lieux publics, des écoles,... Le spectacle peut être suivi d'un échange avec les comédiens. Pour tous contacts: 0472/59 14 09.

    imam3.JPG

    Karim, l'imam

    imam2.JPG

    4 comédiens de la troupe Cabaret 2000 pour une pièce qui suscitera des débats

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- 15 août 1996: Affaire Dutroux: libération de Sabine et Laetitia

    dutroux.jpg

    Sabine et Lætitia, il y a tout juste 20 ans...

    Alessandra d’Angelo  Le Soir Mag

    Le 15 août 1996, deux fillettes apeurées étaient libérées de la cache de Marc Dutroux à Marcinelle.

    • 
Sabine Dardenne et Laetitia Delhez en 1996, lors de la Marche Blanche. PHOTONEWS
      Sabine Dardenne et Laetitia Delhez en 1996, lors de la Marche Blanche. PHOTONEWS

    Le 15 août 1996, les images de la libération de Sabine et Lætitia tournent en boucle. Les télévisions du monde entier découvrent aussi le même jour le visage de Marc Dutroux, celui qui incarne le mal, celui que l’on accuse d’avoir séquestré six enfants, de les avoir violées et d’en avoir tué quatre. Sabine et Lætitia sont les seules survivantes de cette indicible horreur. Vingt ans plus tard, elles ont réussi à se faire oublier par nécessité: tenter de “re-vivre ”. Les plaies resteront béantes à jamais, mais elles ont fait de leur enfance meurtrie une force. Dutroux ne les a pas démolies.

    80 jours dans la cave

    Le 28 mai 1996, à 7h25, alors qu’elle se rendait à l’école, Sabine Dardenne est enlevée par Marc Dutroux, dans la région de Tournai. «Cet endroit précis reste figé dans ma mémoire», écrira-t-elle, quelques années plus tard, dans un ouvrage autobiographique. «J’avais 12 ans, j’ai pris mon vélo et je suis partie à l’école» (2004), «C’est à ce moment qu’un monstre a tué mon enfance. Je venais de disparaître en une seconde du monde extérieur, pour être emportée par ce barbare crasseux et repoussant.» Dutroux tentera d’endormir Sabine, embarquée dans sa camionnette, avant de la placer dans un coffre. C’est dans ce coffre qu’elle débarquera dans la maison de l’avenue de Philippeville à Marcinelle. Dès le lendemain de son arrivée, l’enfant va scrupuleusement consigner dans un carnet, son “calendrier ”, les moindres détails de son quotidien avec son geôlier, le conditionnement, les privations et les viols à répétition subis, avec des symboles: une croix pour les “visites ” de Dutroux, une étoile rouge pour les sévices qu’il lui fait subir. «L’horreur est particulière, tant sur le plan de la torture physique que morale. Rien que le fait d’enfermer un enfant dans cet endroit, à supposer même que cela n’ait été que deux minutes, c’est monstrueux!», nous précise Jean-Philippe Rivière, son avocat, toujours en contact avec elle aujourd’hui.

    « Trou à rat »

    Dans la maison de Marcinelle, un escalier mène à une cave et, derrière une étagère, une cache, aménagée dans une ancienne citerne à eau, humide et sale, de 99 cm de large sur 2,34 m de long. Sabine l’appelle, le “trou à rat ”. Un semblant de sommier, un matelas pourri en décomposition, un seau hygiénique, deux faibles ampoules. Pour seules compagnies : sa montre, qui l’aidera à ne pas perdre la notion du temps, son cartable, ses cahiers scolaires, des crayons de couleurs et un jeu vidéo. Ses maigres vivres: des boîtes de conserve périmées, du pain rassis, du lait caillé et un jerricane d’eau du robinet. Sabine ne saura que bien plus tard que ce lieu sordide à l’odeur pestilentielle avait été précédemment occupé par Julie et Mélissa, les deux petites Liégeoises, qui y sont décédées. Sabine aura passé quelque douze semaines dans la cave, très exactement 74 jours toute seule, puis six jours avec Lætitia Delhez, 14 ans, que Dutroux amène à Marcinelle le 9 août 1996, après l’avoir kidnappée à Bertrix, tout près de la piscine communale. Le témoignage précieux de deux habitants de Bertrix, une religieuse et un étudiant, permettront d’identifier Dutroux. Arrêté le 13 août, il finit par révéler où il séquestre Sabine et Lætitia, libérées le 15 août.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • MARCHIENNE AU PONT: 22ème édition du Pardon, les 24 et 25/9

    Les samedi 24 et dimanche 25 septembre 2016 prochains verront se dérouler la 22e édition du PARDON de Marchienne, placé sous le patronage de la Ville de Charleroi et du Cercle Royal Mars et Mercure (Club de Charleroi) et du Tourisme du Pays de Charleroi.

    pardon.jpg

    La participation de plaisanciers ne cesse de s'élargir et les quais de la Sambre s'animent tout un week-end au passage des embarcations de tout genre. Une brocante Quai de sambre, artisans Quai du sud jardin de cartier et animations égaieront l'événement à l'issue duquel les bateaux seront bénis par l'aumônier des bateliers le dimanche 25 septembre 2015 vers 11.00.

    Invité d’honneur le V902 vedette Fluviale

    Le dimanche 27 septembre 2015

    - 14.00 – 16.00 (Guinguette) Quai du sud près du bateau chapelle (promenade à la découverte de l’eau d’heure).

    En compagnie de Monsieur Philippe Michaux (Le Chemin d’un Village).

    Suivie d’une conférence Débat à 16h15 à la "guinguette "près du Bateau Chapelle quai du sud : "L’homme nouveau à Marchienne 2016 " (par l'a.s.b.l "Le Chemin Village").

    Cordialement.

    Yves Cornil .
    Relation Publique Pardon De Marchienne. R. P. Com Fr. & Secrétaire suppléant :www.ffyb.be
    48 rue du nord 6060 Gilly Tel :0032(0)71 /48 62 28 GSM Mobile :0032(0)498/40 31 11 y.cornil@skynet.be levolga@hotmail.com www.pardondemarchienne.be contact info@pardondemarchienne.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • MARCINELLE- Cécile Djunga "one killeuse" au Poche Théâtre, le 13 août

    djunga.png

    Il y a un an, l'humoriste belge Cécile Djunga participait au Festival International "Rions ensemble contre le racisme", au Centre Temps Choisi de Gilly. L'objectif: contribuer à l'éducation au racisme et à la discrimination.

    Dans l'émission de télé " Le grand Cactus", Madame Djunga était une éminente voyante que tous les people s'arrachaient ! Ses passages dans "Signé Taloche" ont aussi été remarqués. "Les planches, c'est comme une psychothérapie, sauf que c'est vous qui payez! "lançait-elle au public !

    En 2015, Cécile Djunga remportait le premier Tremplin du rire d'Igny. Passée par le Jamel Comedy Club, la comédienne sera sur la scène du Poche Théâtre pour son « One killeuse show ». Parce qu'elle a tiré sur son incapable d'agent, elle se retrouve en tôle ! Son quotidien avec les codétenues, sa vie, ses joies et ses peines... tout y passe ! Et surtout, l'humoriste pousse quelques coups de gueule !                    

    " Au programme, des sketches, de la musique et bien sûr du rire » annoncent les organisateurs. C'est à travers une galerie d'une quinzaine de personnages plus étonnants et déjantés les uns que les autres que Cécile, pas assez conforme et trop rebelle, jugée trop Belge, trop petite, trop Black,... emmènera le public dans son univers. Le tout dans un tourbillon de folies  pour transformer la soirée en un festival de fou-rires.    

    djunga1.jpg

    Le spectacle de Cécile Djunga " One killeuse" est à voir, dans le cadre du Festival Eté Divert', le samedi 13 août 2016 à 20 h30 , au Poche Théâtre à Charleroi, Rue du fort 70 - 6000 Charleroi - Tél. 0479/289 827- www.divertiscenes.be Tarif : 12€ Pass Eté Divert’ : 10€

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • SOCIETE- Le 23 août, journée des Oubliés des Vacances

    vacances.jpg

    Le 23 août prochain, le Secours Populaire Wallonie - Bruxelles organisera sa 16 ème journée des Oubliés des Vacances. Comme les subventions sont de plus en plus... soumises aux rigueurs budgétaires, nous lançons un appel aux dons financiers à toutes celles et ceux qui veulent offrir à nos petits protégés, une belle journée de vacances.

    Les enfants seront répartis sur divers lieux de Charleroi.
    Il y aura des visites au Bois du Cazier, de L'Hôtel de Ville et son beffroi, du Palais des Beaux-arts.
    Ils auront l'occasion de se dégourdir les jambes en escaladant le terril des Piges ou du St Charles pour admirer le Charleroi d'en haut....
    Ils seront tous réunis pour un pique-nique géant sur la pelouse du Centre de Meeting de Charleroi (centre Fourcauld)
    Tous réunis encore pour faire toute la boucle de Charleroi en métro.
    Pour clore la journée, le spectacle d'un duo de clowns les attendra dans l'auditorium de l'Université du Travail.

    Merci à tous ceux qui nous ont apporté une aide précieuse pour organiser une telle journée. Nous y reviendrons plus en détails.

    Robert Tangre, président et Daniel Petit, secrétaire

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire

Nos rubriques